Kimmoux
Profile

Jared & Kimberley: Fan-Fiction by Trendie

La mort est paisible, simple. C'est beauco...

    Bon il va vraiment falloir que je re-écrive cette fan-fiction, c'est du n'importe quoi ^^ (14/08/2017)

  • 7926 visits
  • 4 articles
  • 1933 hearts
  • 3364 comments

Besoin d'écrire pour oublier ... 01/01/2015

Besoin d'écrire pour oublier ...

Bonjour, bonsoir cher ami,
Déjà laisse-moi te souhaiter la bienvenue sur mon blog, moi c'est Maya (trendie).
Oui je sais mon pseudo "Kimmoux" est totalement débile, mais aller savoir pourquoi j'ai mis ça ^^  Bref passons ...
Ce blog contient ma toute première fan-fiction, soyez indulgent s'il vous plaît :p

J'ai créé cette fan-fiction sur Twilight plus précisément sur le  couple : Jared et Kim, car tout simplement j'adore ce couple, mais cela parlera aussi de l'imprégnation des autres loups comme Embry ou encore Paul. Je vous le dis tout de suite, je n'aime pas du tout le couple et personnages Bella&Edward, donc il seront très, voir pas, du tout présent dans cette Fan-Fiction ! Voilà, ensuite c'est ma première fiction et  j'espère quel vous plaira, aller bonne lecture à vous tous !

Pour des raisons diverses, j'ai posté cette fan-fiction en blog secret.

Le montage photo est fait par : comandemontages !
L'habillage du blog est fait par mes soins.

 

Voici trois de mes fan-fictions / OS coup de c½ur :


Je vous laisse l'autorisation de lire mes lignes mais, je vous interdis de les prendre, chacun son imagination voilà la mienne et n'hésitez pas à me mettre un petit com' pour dire ce que vous en pensez j'accepte les critiques mais, pas les insultes, si vous voulez être prévenus laissez-moi un commentaire.

La plupart des personnages appartiennent à Stephenie Meyer.
 
Bonne lecture :D

 

                                                              JE SUIS RÉPERTORIÉE ICI !
 
Besoin d'écrire pour oublier ...

Liens de mes Fictions :
 
Sur Twilight :
http://fan-fiction-trendie.skyrock.mobi/ ( Paul & Rachel )
http://drames-amours-quileute.skyrock.mobi/( Tous les quileutes )
http://os--quileute.skyrock.mobi/ ( Tous les quileutes )
http://neverlosehope-embrychloe.skyrock.com/ ( Embry & Chloé )
http://paul-sophia.skyrock.mobi/ ( Paul & Sophia / Que j'écris avec Alison ) 
http://edelweiis-legende.skyrock.mobi/ ( Que j'écris avec Alison )

 

Sur Harry Potter :
http://os--harrypotter.skyrock.mobi/

Ps: Liens de mes autres fictions à venir...

Vous pouvez aussi me retrouver ici : http://nina-dobrev13.skyrock.mobi/.

Tags : Jared et kim fiction - Quileutes ♥

24/04/2015

******-- MESSAGE SKYROCK--*******
ATTENTION
ne le supprimez pas!!!
Skyrock !!!
Faire suivre !!!

je ne veux pas qu'on supprime mon blog !! Attention je te conseille de mettre ça sur ton blog, car en ce momment skyblog et skyrock sont en maintenance et ils vireront tous ceux qui on pas mis ce message ci-dessous sur leurs blogs.

Saturation : Depuis quelques mois des utilisateurs créent des blogs pour y mettre des images blanches afin de saturer le système. Dans le but de vous offrir le meilleur service possible nous vous demandons de copier et de mettre cet article dans votre blog (sous forme de nouvel article et sans image) pour faire passer ce message et de s'assurer que votre skyblog est encore en activité. Ne changez aucun mot de l'article sinon le service ne pourra pas le détecter.

ATTENTION : Tout skyblog ne contenant pas cette article sera supprimé pour alléger le système. Merci de votre compréhension.

Toute l'équipe de skyblog .!

Tags : message skyrock

02/01/2015

Tags : info

OS concours : 06/05/2016

Le murmure des morts :

Depuis ma plus tendre enfance, j'ai toujours été mise à part, je me suis toujours sentie à part, différente des autres enfants sans vraiment savoir  pourquoi. Pourtant, je ressemblais à une petite fille ordinaire, enfin jusqu'à mes neuf ans en tout cas. Mes neuf ans, oui, c'est là que tout avait basculé ...

Alors que je soufflais ma neuvième bougie, le téléphone de la maison sonna. Ma mère alla décrocher, au fur et à mesure de la conversation, je vis son expression changer, d'abord elle fronça les sourcils, puis elle ouvrit la bouche et enfin s'effondra en larmes.
Mon arrière-grand-mère venait de rendre son dernier souffle.
Trois jours plus tard, nous lui avons rendu hommage et c'est là, la nuit, celle                                                                      qui suivit ces funérailles que je l'ai vue. Ou plutôt entendu, dans un doux murmure, si lointain qu'au début j'ai cru avoir rêvé. À ce moment là je ne compris pas le sens de ces mots. Aujourd'hui encore je nage dans cet océan infini, dans l'inconnue à la recherche de leurs significations ...
 
Présent ...

Je me trouvais allongée sur mon lit, mon regard posé sur mon plafond, puis peu à peu mes paupières se firent lourdes et ma vue devint flou avant d'arriver dans le noir total et je sombrais dans le doux monde des rêves...
 
- Alexandra ! Le petit déjeuner est prêt !
 
Je me réveillais en sursaut en entendant la voix de ma mère m'appeler.

- Mouais... J'arrive... marmonnais-je en remontant ma couverture sur ma tête.
- ALEXANDRA !
- J'ARRIVE ! 
 
Je commençais à m'énerver en soufflant un bon coup et en me levant.
Une fois debout, je me dirigeais vers mon miroir et regardais mon reflet : j'étais une fille de taille moyenne, les cheveux roux et bouclés, la peau mate et les yeux marron chocolat.

Déprimée par l'état de mes cheveux, comme chaque matin, je décidais d'en faire un chignon pour, du moins essayer, ne plus ressembler au roi lion.
 
Alors que je me dirigeais vers la porte, je senti un courant d'air froid, voire glacial parcourir tout mon corps ce qui me fit trembler. Je déposai ma main, tremblante sur la poignée ronde et l'ouvris. Une lumière éclatante apparue alors, m'obligeant à fermer les yeux, puis j'entendis la porte de ma chambre claquer, ce qui me fit rouvrir les yeux. C'est alors que je découvris que je ne me trouvais plus dans ma maison, ni même dans ma ville. Je me trouvais sur une plage, une plage sans le moindre signe de vie. Mon regard se porta sur l'eau, une eau trouble, sombre sur laquelle des nuages noirs flottaient. Je regardais ensuite le sol qui était parsemé de petits cailloux noirs également. Une seule pensée me traversa l'esprit, un seul mot pour décrire cet endroit " mort ", la mort. Soudain, les paroles de mon arrière grand-mère me revinrent en tête : "Il leone, é necessario che tu trovi Aslan, prima che sia troppo tardi. Sei la stella della morte. " 
Je l'avais traduit il y a bien longtemps déjà, mais c'est aujourd'hui que j'en compris réellement leurs sens. Seul un mot me dérangeait désormais, "Aslan " Qu'est-ce ? Où plutôt, qui-est-ce ?
 
Je fermais les yeux pour essayer de me rappeler les moments que j'avais passé avec mon arrière grand-mère, Claire. Je me plongeais dans mes souvenirs d'enfance en sa compagnie à la recherche de ce nom " Aslan ". Mais me l'avait-elle déjà dit ?
 
Je rouvris mes paupières et regardais le ciel en disant " Claire ", espérant qu'elle me vienne en aide. 
 
Et c'est là que je compris enfin. Ce n'était pas à elle de me venir en aide. Mais à moi, car je suis " La stella della morte " , autrement-dit, l'étoile de la mort.
 
Je ne saurais expliquer comment, mais je savais désormais pourquoi je me trouvais sur cette terre inconnue. Je devais aider mon arrière grand-mère à retrouver le royaume des morts. " Pas très joyeux tout ça, pensais-je ". Mais je devais le faire. Mais comment ?
 
- Trouve le lion, fit une voix derrière moi qui me fit sursauter. Je me retournais, mais ne vis rien. Je tournais alors sur moi pour voir d'où provenait cette voix, ou plutôt ce murmure.
 
- Qui est là ?
 
C'est alors qu'une petit boule de poil aussi grise qu'une souris, sortit de sa cachette. Mais alors que ce magnifique chaton s'approchait de moi, je remarquais qu'il était translucide, ce qui me fis lâcher un cris de surprise. 
 
- Tu es enfin là ! Si tu savais depuis combien de temps nous t'attendions. Les autres vont être contents de te voir Stella. Au fait, mon nom est Folgore.
 
- Folgore, comme la foudre ? demandais-je me souvenant de mes cours d'italien.
 
Le chaton échappa un sourire avant de sauter sur un rocher la queue en l'air, tout guilleret. Puis il prit une position magistrale et regarda vers le ciel. 
 
J'appris que ce minou m'attendait depuis le jour où mon arrière grand-mère m'était venue en rêve. Il m'expliqua également qu'elle et une petite poignet de " fantômes ", étaient dans une sorte de lieu entre les morts du quel ils ne pouvaient sortir, ils étaient comme prisonniers de cet endroit. C'est pourquoi, ils m'attendaient pour que je les conduise dans le royaume du fameux Aslan.
 
- Bon tu l'appelles ! Me demanda t-il tout existé.
- Heu... qui ?
 
À ces mots, la petite boule de poils me regarda comme si je me moquais de lui et il éclata de rire. Puis il se reprit en voyant ma tête et me dit " Et bien ! Aslan !"
 
- Oh heu...
 
Je jetais un regard un peu partout autour de moi à la recherche d'une solution. Mes yeux allèrent sur rocher sur lequel Folgore se faisait une petite toilette, ensuite je regardais les montagnes au loin, puis la mer et enfin mon regard tomba sur le sable.
 
- Mais oui bien sûr ! M'exclamais-je en me jetant à terre.
 
 Mes doigts parcouraient le sable fin de la plage, en écrivant son nom. " ASLAN ". Alors que j'écrivais la dernière lettre, le désespoir me parcourut et je laissais échapper une larme qui tomba aussi doucement que l'aurait fait une plume, sur la lettre " N ".
Dès que la larme eut touché le sable, une lumière soudaine apparue accompagnée d'une chaleur. 
 
- Ohhh ... fit Folgore en regardant le ciel avec émerveillement.
 
En effet, les nuages laissèrent leur place à un magnifique soleil, qui vint réchauffer cette terre morte. Les oiseux commencèrent à chanter, les arbres retrouvèrent leurs couleurs d'autrefois. L'eau prit une couleur tropicale et enfin sur le sable fin, une éclatante lumière illuminait le roi des animaux.
 
- Aslan ...
 
Apres l'arrivée soudaine du lion, nous étions partis tous les trois en direction de la colline d'Alsan, là où étaient retenues les âmes perdues, dont celle de mon arrière grand mère. Pour cela, il nous fallut trois jours de marche, trois jours à supporter les petits caprices du chaton, car monsieur ne pouvait manger de poisson non cuit, ni dormir à la belle étoile si l'herbe n''était pas douce comme le velours ( ce qui le fit dormir plus d'une fois sur mon dos) ou encore marcher plus de deux heures sans s'arrêter pour faire une petite pause toilette. 
 
- Tu vas bientôt pouvoir manger ton poisson cuit, mon cher ami, nous y voilà !
 
La grosse voix grave d'Aslan résonnait à travers les arbres, je levais la tête et vis avec splendeur la colline qui portait son nom. Tout d'un coup, des dizaines de voix résonnèrent dans ma tête.
 
- Oui, ils sont là.
 
Suivie de mes deux compagnons de voyage j'entrais dans la sombre grotte. 
 
Une fois à l'intérieur, des voix s'élevèrent d'un peu partout dans les airs, des ombres volaient, parlaient, certaines même chantonnaient ou encore dansaient entre elles. Quand brusquement je la vis, elle était toujours aussi petite, le visage écrit par ses rides qui montraient à quel point elle avait vécu et son parfum. Cette odeur de menthe poivrée que j'aurais reconnue entre mille était toujours présente sur elle, comme indélébile, alors qu'elle commençait à s'effacer.
 
- Grand maman !
 
Toutes les têtes se tournèrent vers moi. Plus personne n'osait parler. Mon arrière grand mère croisa mon regard.  
 
- Oh mon dieu... Alexandra !
 
Les larmes parcouraient ses joues cristallines, et un sourire fendit ses douces lèvres avant qu'elle ne vienne me prendre dans ses " bras", et à mon tour je fondis en larmes.
 
- Beh et moi alors ? !
 
En entendant la réplique de Folgore j'éclatais de rire, suivi par les autres fantômes, ainsi qu'Alsan. Ce dernier fit alors résonner sa voix :
 
" - Les amis, je pense que vous avez assez attendu, il est l'heure pour vous de dire au revoir à ce monde et de partir retrouver le mien. "
 
Le lion tourna alors sa tête imposante vers moi. Je dis un dernier au revoir à mon arrière grand-mère et je fermais les yeux, me concentrant sur le royaume d'Aslan, que celui-ci m'avait tant décrit durant notre voyage.
Une vie sans jugement, une vie rempli de calme, de repos et surtout de tous les gens que l'on a aimé mais que la vie nous a enlevé.
 
Quand je rouvris les yeux, une sorte de vortex avait apparu. Une par une, les âmes entrèrent comme aspirées, le sourire aux lèvres. Ce fut alors au tour de Claire. Je la repris dans mes bras une dernière fois avant de lui dire " à bientôt, je t'aime ".
 
C'est alors que Folgore s'approcha du vortex et allait y pénétrer, mais Aslan l'en empêcha et lui dit " J'aurais encore besoin de toi ici ".
Je me tournais vers le roi des animaux, pour qu'il me dise comment rentrer chez moi et il m'indiqua l'entrée d'un nouveau vortex. Je pris le chaton dans mes bras à sa grande surprise, et il se mit à ronronner. Je pris une grande bouffé d'air après avoir lâché le chat et me tournais vers Alsan en lui lançant un " Merci ", et enfin j'entrais dans ce tunnel qui me ramenait chez moi.
 
- ALEXANDRA !
 
Je souris en entendant le voix de ma mère. Je descendis le c½ur lourd dans le salon, remarquant que Folgore allait me manquer cruellement.
 
- Ah tu es enfin là ! Que faisait-tu là haut ?
- Oh heu...
 
Je cherchais vite une excuse quand j'entendis un miaulement. Un chat ? Dans ma maison ? Depuis quand ? J'interrogeais ma génitrice du regard qui me sourit avant de me montrer une petit boule de poile grise et non translucide sur mon canapé.
 
- Je l'ai trouvé devant la maison ce matin, qu'en penses-tu ?
 
Je m'approchais de plus près et marquais un temps de surprise. C'était lui, Folgore.
 
                                                                                                                                                            

Coucou, donc voilà un petit OS sur le thème de Narnia pour un concours organisé par : http://lifeisfandom.skyrock.mobi/, donnez-moi vos avis !
Bisous
Trendi_M
 

Tags : Os concours